Au fond du trou...
  

Au fond du trou...

Cañón Del Colca, Pérou le 20/10/2010

 

Bonjour tout le monde, comment sa va? Nous ça y est bien reposé, on a dormi jusqu'à 11h dans un concert de klaxons.

(Julio, are you readyyyyyyyyy?)

Ces trois jours ont été fatiguant mais malgré tout vraiment bien! Le premier jour le réveil a sonné à deux heures pour un départ à trois heures. On n'a pas amené les gros sacs, l'hôtel nous les gardait, heureusement!! A 3h, on était à l'heure dans le hall mais pas le minibus, autant dire qu'il était dur de rester éveillé à cette heure-ci!! Le bus est enfin arrivé à 3h40, on a eu le temps de croire qu'on s'était fait arnaquer! Mais non! On a embarqué dans un minibus Mercedes, eh oui il faut bien ça pour nous! On est passé à d'autres hôtels pour récupérer d'autres personnes et c'est parti pour l'aventure! On a traversé la ville et on s'est rendu compte que même à cette heure là, elle est pleine de vie.

 Après avoir quitté la ville, c'était parti pour trois heures de route de montagne. Le silence régnait dans le minibus à part un fond de musique péruvienne qui empêchait de dormir! Premier arrêt, contrôle de police, ce qui a duré presque une demi-heure, impossible de savoir ce qui s'est passé mais on était à deux doigts de faire demi-tour! Mais bon, on est reparti après une discussion animée entre chauffeur et policier!

Pas très longtemps après Laura est réveillée par Benoit parce que le chauffeur a montré au guide quelque chose à l'extérieur et qu'il a touché son chapelet qui pendait au rétro! Inquiétant mais pas pour Laura qui avait compris chapeau et pas chapelet et comme le chauffeur n'avait pas de chapeau, il n'y avait pas de problème!! On apprendra plus tard par le guide que le chauffeur avait vu un renard et que ça porte malheur, un peu le chat noir de chez nous et on l'a vérifié par la suite! Une bonne heure plus tard, tout le monde dans le minibus a été réveillé par un bruit mécanique bizarre qui s'entendait malgré la musique à fond. Le chauffeur s'est arrêté et il a tapé sur la roue avec une pierre et on est reparti! Un quart d'heure après le bruit est reparti de plus belle mais vraiment beaucoup plus fort. C'était très inquiétant vu qu'on longe une falaise! Là le chauffeur s'arrête et s'affaire, les garçons les plus courageux pour braver le froid (dont Benoit) sont descendus voir ce qu'il se passait et là surprise : la roue ne tenait plus que sur deux boulons voisins, les quatre autres ayant cassé!! Maudit renard!!

la roue maudite

Laura qui était dans le bus assistait aux allers-retours du chauffeur dans le minibus pour essayer de réveiller le guide qui dormait comme un loire, impossible de le réveiller! Le chauffeur a récupéré un boulon sur chaque roue, pour remplacer ceux qui avaient cassé et c'était reparti! Mais on était pas tellement rassuré, surtout qu'il y avait encore de la route à faire! La pause a permis à Benoit de faire connaissance avec les deux français du groupe, Thomas et Thomas en plein tour du monde depuis neuf mois!

 On s'est ensuite arrêté dans la ville de Chivay pour prendre le petit déjeuner. On était déjà autour des 3000 mètres d'altitude et le nez de Laura a commencé à saigner pour trois jours! On est reparti, du moins on le pensait parce qu'un peu loin sur la route il y avait un barrage de police et évidemment on a été arrêté une demi-heure encore! Allez savoir pourquoi! On voyait les autres bus de touristes passer tranquillement et nous on était là, maudit renard! Le policier semblait faire la morale au chauffeur mais il nous a laissé repartir, heureusement! Le chemin était chaotique et le chauffeur énervé ou en retard, ou les deux, roulait à fond! Sébastien Loeb n'a qu'à bien se tenir, on a dépassé tous les bus qui nous avaient doublés au barrage! On s'est arrêté à Cruz del Condor, un point de vue pour voir les condors en plein vol. Le guide nous avait dit qu'il n'était pas sûr qu'on en voie, car il n'y en a pas à chaque fois. Au lieu de çà, on a eu un spectacle magnifique! A peine sorti du bus, quatre condors étaient au rendez-vous. Ils ont volé et tournoyé au-dessus de nos têtes pendant au moins quinze minutes! Ils passaient à quatre mètres au-dessus de nos têtes! Hallucinant vu la taille de la bête! On a eu de la chance parce que nos amis québécois qui y étaient deux jours avant, n'en ont pas vu autant!

le condor

Puis c'est reparti pour une demi-heure de rallye, pour aller au point de départ du trek, près de Cabanaconde! Oui, oui, cabane à condé! Ca se prononce comme ça! C'est le chauffeur qui devait avoir peur! lol! Avant de descendre, le guide nous a expliqué les différentes couleurs du condor et il y en a un justement qui est venu nous montré ses belles couleurs! Le guide nous a dit que c'était vraiment exceptionnel! Il nous a aussi expliqué le déroulement du trek et les consignes de sécurité.

On a commencé à descendre, doucement mais surement vers le fond du trou, mille mètres plus bas. La descente s'est bien passée, elle a duré environ trois heures sur un chemin assez rocailleux, glissant et assez raide. Les paysages étaient magnifiques! Plus on descendait, plus on se rendait compte qu'il y avait une rive sèche où il y avait le sentier et la rive d'en face qui était verte. C'était vraiment surprenant.

 le sentier

Arrivés en bas, on a passé un petit pont de bois qui traverse le fleuve Colca, et on est remonté de l'autre côté pour rejoindre le lieu où on allait dormir. La montée a été courte mais rude! Vraiment rude, certains ont montré de gros signes de fatigue. Cent mètres plus haut on est arrivé dans la jungle. Le contraste était saisissant. Il y avait des cactus, des avocatiers, des figuiers, des fleurs, de l'herbe par terre, bref tout le contraire de l'autre rive, où la plante la plus présente au mètre carré était le cactus qui était souvent desséché! On est arrivé au lodge, on avait chacun un petit bungalow où il n'y avait qu'un lit et qu'un bougeoir! Le toit était en paille et le sol en galets! Ca faisait rire!

le lit!

On a déjeuné sur place et on a fait connaissance avec le groupe. Les quatre américaines se sont connues à l'université, elles sont infirmières. Il y avait aussi un couple d'allemands d'une quarantaine d'années, les deux français qui faisaient leur tour du monde et nous. Chacun a passé un bout de l'après midi dans son coin à se reposer, nous on a dormi trois heures sans le vouloir! En fin de journée, on s'est tous retrouvé dans le coin salle à manger, les américaines avaient des cartes, elles nous appris un jeu enfantin et simple. On a bien rigolé jusqu'au repas. On a goûté la bière arequipegna, c'était bon! Ils ont gagné plus d'argent avec la bière qu'ils ont vendu au groupe qu'avec le prix des chambres!

premier soir

Après le repas on est tous allé se coucher dans la bonne humeur, on avait rendez-vous à 7h45 le lendemain matin. On était tous à l'heure mais pas le guide (il faisait à manger pour nous, il a eu du retard dans la préparation). On est parti avec une heure de retard sur un chemin d'abord tout plat, et après il y a eu une grosse montée, pas longue, une demi-heure à peine mais tuante. Laura a perdu un poumon!! lol! Puis on a rejoint un village typique où on a visité un musée d'une pièce d'à peine dix mètres carré qui expliquait le mode de vie des gens du coin.

le musée

On a goûté la chincha, la bière des Incas faite à base de maïs. L'aspect était très bizarre et le goût aussi!

la chincha, biere des incas

Puis on a repris notre marche pour redescendre au fond du canyon pour rejoindre une sorte d'oasis pour y passer l'après-midi et la nuit.

direction oasis

l'oasis de loin

La marche a duré une bonne heure, et arrivé à l'oasis on s'est cru au paradis! Il n'y a qu'à voir les photos!

bienvenue

 On a profité de la piscine avant d'aller manger parce que le soleil disparaît tôt derrière les montagnes et il fait vite froid. Après le déjeuner (pâtes en sauce) on a passé l'après midi à jouer au volley et au foot avec le groupe et des péruviens du coin. On a passé une super après-midi. Le soir, on a fait un petit apéro, on a mangé et on a retrouvé notre paillote toujours aussi rustique que la première mais charmante! Petite précision : pas de douche chaude pendant les trois jours! On s'est levé à quatre heures et demie pour commencer les mille mètres d'ascension à la fraîche. Le trek consistait à faire une boucle dans le canyon, on n'a jamais repris les mêmes chemins. Pour ceux qui n'avaient pas le courage de monter à pied, il y avait la possibilité de remonter en mule. Nous, on a décidé courageusement (contrairement à trois américaines et l'allemande) de gravir difficilement le canyon. Ca duré trois heures à peu près, le début était à peu près correct, mais à la fin il n'y avait que des grosses marches en roches de 40 centimètres de haut (un peu comme Mafate par la Nouvelle) bref, dur dur. On a pris notre temps et on s'est arrêté régulièrement pour manger et boire car le petit déjeuner était prévu en haut à Cabanaconde, donc départ le ventre vide mais on avait fait des stocks de nourriture d'où le gros sac à Benoit! Orange, abricots et raisins secs, barres de céréales et beaucoup d'eau!

le sac de benoit

Arrivé en haut, on a marché une demi-heure jusqu'au village. Les œufs du petit déjeuner sont bien passés! Benoit avait envie d'un big mac (macdo) mais dans ce coin reculé, il n'y en avait pas! En plus, il n'était que huit heures du matin mais tout le monde aurait mangé un vrai repas (sauf celles qui sont montées en mule). Après le petit déj, on a repris un minibus, avec tous les boulons cette fois. On a fait un premier arrêt pour admirer les cultures en terrasse qui paraissent assez arides. Le guide nous a expliqué qu’à la saison des pluies, c’était plus vert. Et après, on s'est arrêté sur la route dans un village typique (sûrement pour faire vivre l'économie locale!) avec enfants et adultes en habits traditionnels mais faut payer pour les prendre en photo.

habits traditionnels

Puis on est retourné vers Chivay pour aller aux thermes. On s'est baigné dans une piscine avec de l'eau naturellement chaude à 39°, cela est dû à la présence des volcans autour. C'est relaxant pendant cinq minutes mais après ça devient étouffant. Ca nous a quand même détendu les muscles!

les thermes

Puis on est parti manger à Chivay, on a refusé le restaurant où le bus nous a déposés car le buffet était à 20 soles par personne. On s'est échappé avec les deux français et une femme nous a abordés en nous proposant un menu avec entrée, plat, dessert et limonade pour 6 soles par personne. On a bien mangé, dans un restaurant plus beau que celui qu'on nous avait proposé! On a même payé moins cher qu'un groupe de péruviens qui visitait la région, pour eux c'était 15 soles le menu! Incroyable mais vrai!

Puis on a repris la route pour Arequipa, on a fait une halte à 4900 mètres (eh oui on était plus haut que toute l'Europe!!) pour voir les volcans alentours

 4900 metres d'altitude

Et un peu loin dans une réserve naturelle où on a pu approcher d'assez près (sans les toucher) des lamas, des alpagas, animaux domestiqués. Sur la route on a pu voir des vigognes, un mélange entre biche et lama qui eux, sont des animaux sauvages. On est rentré à Arequipa en fin de journée, assez fatigués mais heureux de tout ce qu'on avait pu voir.

les lamas

Voilà pour ces trois jours loin de la ville et de l'agitation, les klaxons ne nous avaient pas manqués! Le récit est un peu long, mais on vous a raconté le minimum!

Il y a de nouveaux arrivants sur le site, ça fait plaisir, merci à tous pour vos messages!

Gros bisou à tous!

A bientôt pour de nouvelles aventures!

 

Commentaires

 Melanie
Hola!Comment ca va les marcheurs après ces 3 jours super mais bien fatiguant?Quoi de mieux q'une bonne trempette dans la piscine chauffé pour se relaxer.Benoit est ce qu'il est tout doux l'alpaga que tu as caressé? il est trop mimi tu m'en rapporte un!lol!gros bisous a vous 2
 Mag
Coucou les djeunes :)
La cabane à condé !! nan mais faut le faire quand même lol.
ralala, c est super haut, heureusement que vous aviez les céléales. Vous avez dû arriver avant les mules non?
C est suprenant tous ces changements de végétation. Allez, jvais voir les photos. GROS BISOUS
 Josette/titou
costo la rando!!à 4900m on respire comment?quelle aventure dans le bus !il fallait bien une petite canette de bière pour vous remonter.le grand père TITOU aurait bien aimer ètre de la partie POUR LA RANDO gros bisous à tous les deux
 Marie-Lou et Gary
Hola les Treckeurs!

Nous sommes rendu à Cuzco... et nous avons trouvé un petit hôtel sympa à 3 minutes à pied de la Plaza de Armas avec du personnel extrêmement sympathique. Pas trop cher, pour Cuzco les prix sont un peu plus élever qu'ailleurs... 70 Soles avec petit-déj inclus! Une belle cours intérieur et cendrier.. haha et il y a même le "oui-fi" loll le Wi-Fi!!!

Je vous donnes l'adresse si vous voulez réservez : Hostal Qorichaska, Calle Nueva Alta 458, Tel : 0051-84-228974, www.qorichaskaperu.com Ne vous sentez pas obliger de nous suivre... loll! ;)

Il était recommandé sur le routard internet!

On plaisir de vous revoir et on planifieras un souper à notre retour du Trek. (si vous voulez bien sur!)

On part le 23 au matin et retour le 26 au soir.

Les Québécois!
XXX
 Remi et cynthia
coucou ts les deux toutes les photos sont magnifique celles des condor encor plusle canyon est vraiment impressionnant vous avez due vous régalé mais fo prendre le temps de se reposer un peu c les vacances kan même.
on vous fait des gros bisous et vous inquietez pas on manifeste pour vous
 Grazie
coucou!!
vos photos sont juste magnifique c'est tellement beau ce canyon, truc de dingue!
je vous félicite pour l'ascension, perdre un poumon était la moindre des choses ma popuette!
ma mère a regardé ton blog elle fait des progrès informatiques mais ne sais pas encore commenté alors je passe le message: magnifique photos et récit, fière de toi!
et la suite après le canyon c'est quoi? vous avez gardé contact avec les mecs qui font leur tour du monde?
gros bisou bob téquila et moi on pense à vous!!
 Julio
yeppa!!!tro bon!c bien ma nouch tjs la pour aider lol...faite gafe au renard maintenant ;...na rtrouve a la cabane a condé!!!!bisous a vous!
 Luigi& amanda
cest luigi et amanda et pas que luigi tromper
 Luigi&amanda
salut a tout les deux vous avez du passer tois jour ounoubliable et dans le bus a lallez sa du etre horrible je me serait gaguer dessu au putain la misere!!!!! et la chincha cest bon ? cest fort? les photos sont magnifique sa donne envie surtout l oasis nous sayer on a les grosses veste sa a pa changer depuit que vous etes partie profiter profiter on vous embrasses
 /mam pap 13127
coucou mes petits sacs à dos nous venons de voir votre réci et les photos ,que c est beau l oasis est super vous avez du vous régaler Pour nous ce matin c'est boulot et oui je sais ce n'est pas facile après avoir vu vos images . Mais oui Laura tu est très belle et j'espere que ton nez va mieux On vous fait de gros bisous pour ce matin on pense àvous pap mam



Autres récits de voyage

Autres Recits en Pérou