Arrivés sans encombres à Puno, quoique...

Puno, Pérou le 16/11/2010

 

Coucou tout le monde!!Comment ça va aujourd'hui?

 Nous ça va, enfin arrivés à Puno au bord du lac Titicaca après un long très long trajet! Environ 17h de bus et presque deux heures de taxi! On est parti de Puerto Maldonado vers 19h30 hier soir dans une chaleur étouffante toujours. Après un film, le même qu'aller alors que c'était une autre compagnie, on a essayé de dormir mais ça n'a pas duré longtemps. Tout d'abord des arrêts réguliers qui nous obligeaient à nous réveiller pour surveiller nos sacs dans la soute (alors qui nous avait assuré que le bus ne s'arrêterait pas parce que c'est un "direct"), ensuite en prenant de l'altitude, beaucoup d'altitude, il a commencé à faire froid mais vraiment très froid! A l'aller, on ne l'a pas senti parce que le bus était chauffé, et on n'avait pas prévu de quoi affronter un tel froid! On avait que deux petites polaires fines et on rêvait de nos grosses polaires et de la couverture volée dans l'avion qui étaient en soute! Bref, grosse galère, on n'a pas pu dormir une bonne partie de la nuit. On est arrivé à Cuzco à 5h50 du matin, dix heures et demi après le départ pour parcourir seulement 500 kilomètres, on vous laisse imaginer la route!

On a décidé de reprendre la route directe pour Puno, la ville au bord du fameux lac Titicaca. On a trouvé une compagnie de bus "spécialisée" pour aller à Puno, à seulement 15 soles par personne pour 7 h de bus, autant dire qu'on était les seuls touristes dans le bus.

 Tout s'est passé comme prévu, trajet ensommeillé pour Laura et infinissable pour Benoit, jusqu'à ... la ville de Juliaca, la dernière ville sur le trajet avant Puno, à 50 km de notre destination. Voici la description de cette ville du lonely planet : "si Cuzco est le nombril du monde, Juliaca en est l'aisselle! La ville est affreuse, froide, sale et en dehors du quartier commerçant central, dangereuse." Donc nous voici dans cette magnifique ville où l'escale commence à nous paraître longue, surtout qu'un mec monte et descend du bus pour compter combien de personnes sont encore dans le bus et qu'on comprend rien! Il finit par nous annoncer, à nous et les 11 autres péruviens restant dans le bus, qu'une grève bloque la route entre Juliaca et Puno depuis hier midi, que les bus ne peuvent pas passer et on est gentiment prié de descendre. Alors qu'on avait acheté notre billet le matin même et que la grêve durait depuis plus de 24H!!cherchez l'erreur! A Cuzco, ils étaient au courant de la grève et ils nous ont quand même vendu le billet pour Puno en sachant qu'on ne passerait pas. Après une longue discussion au bureau du de la compagnie à Juliaca, on nous a remboursé chacun 3 soles, la différence de prix du billet entre les deux villes. Et merci au revoir!

 On nous a quand même dit d'essayer de prendre un combi (taxi collectif) pour Puno. On a pris en charge une vieille petite dame, qui pouvait à peine marcher et qui était au bord des larmes avec deux sacs qu'elle ne pouvait pas porter. Tous les péruviens l'avaient laissé là, sans même un regard. On a pris un taxi pour aller au terminal des combi avec la petite dame, là bas on nous dit que les combis ne passent pas non plus, on demande au chauffeur de taxi de nous y conduire parce qu'on avait pas envie de asser la nuit dans l'aisselle du monde! Il nous avait attendu parce qu'il savait que le combi ne passerait pas.

 On a pris la petite dame et ses deux sacs avec nous et on a pris la direction de Puno. Après 20 minutes de route, on se retrouve face au barrage, et ça passait pas! Ni voiture, ni camion, ni bus, ni combi, ni moto! Il y avait pleins de pierres au milieu de la route. Tous les véhicules faisaient demi-tour, les voitures et les 4x4 ont pris la direction de la pampa, la vraie. Plus d'une heure de chemin cabossé à passer par-dessus la voie ferrée, à regarder la mamie faire ses prières. Dieu a dû les entendre parce qu'on est arrivé à bon port.

 On est arrivé à Puno par la petite porte, pas beaucoup de touristes ont dû arriver par là, mais on avait une très belle vue sur le lac Titicaca. On a posé la petite dame, elle nous a remercié mille fois et elle a demandé que Dieu nous bénisse. On est allé à la recherche de notre hôtel, le taxi voulait nous déposer devant la porte et pas ailleurs! Il a demandé son chemin un bon nombre de fois mais on a fini par trouver. Le temps de s'installer, de prendre une bonne douche chaude (la première depuis une semaine d'eau froide)on est parti manger un vrai repas, on grignote depuis hier midi.

 Vous n'avez rien à nous envier, on a retrouvé l'altitude et le froid mordant, on doit être à peu près aux mêmes températures (sauf à la Réunion et chez Coco qui doit avoir plus froid que nous), eh oui c'est fini la chaleur à 3800 mètres d'altitude!

 Petit coup de gueule quand même sur le savoir-vivre des péruviens : les jeunes qui laissent pas la place aux plus âgés dans le bus, dans les files d'attente ils font que doubler, pousser, ils abandonnent les mamies en galère, bref pleins de petits gestes, ça n'enlève rien à la gentillesse des gens qu'on rencontre qui sont pleins de bons conseils mais dans la vie de tous les jours et entre eux, c'est chacun pour soi. On a essaye de mettre quelques photos du lodge et des singes dans la catégorie Puerto Maldonado mais seuleument quelques unes sont passees!internet fait des caprices!

 Demain on va organiser notre excursion sur le lac, il y a des îles à visiter.

 Mon coco, ça serait volontiers un Fifa 11 mais je pense que tu me mettrais une rouste, au fait t'en penses quoi? Bien? Je viendrai te mettre ta rouste dans ton camp militaire en direct! Car après cinq mois sans conduire, il va falloir que je me rattrape. Au fait passe le bonjour à ta voisine pour nous, dis à Laeti une bise de la part de Laura, pas un coup de boule, une bise on a dit!

Papa, tu vas te faire opérer? Prends soin de toi! Arrête les vendanges!

On vous fait de gros bisou à tous!

A bientôt pour de nouvelles aventures!

 

Commentaires

 Mag
éhéh, comme dit Papa y a déjà une guenon dans la family...hummm, jme demande bien qui ça pourrait être :)
Trop belle Laura la photo avec le singe. Dis moi, il est doux le singe ou le poil est dur? Ta mère va encore halluciner en voyant la photo lol.
Vous avez bien galéré quand même. Le truc en fait, c est de rester zen lol. Pour la mamie, j'imagine combien elle a dû vous remercier..elle a trouvé deux anges sur sa route et le petit Jésus ne peut que vous bénir, c'est certain.
Bonne ballade autour du Lac.
Gros bisous, jvous enverrai un mail sur l'avancement de mon projet d'appartement.
 Mam pap 13
BONsoir mes petits sacs a dos. Je viens de lire votre périble Bravo pour la mamie je vous reconnais bien là. J'espere que vous n'avez pas trop mal au dos avec ce long voyage C est à la mode en ce moment! Nous avons des tarifs sur les médocs. il vont bientot nous faire un tarif de groupe 5LOLFaites attention de ne pas prendre froid Ici ce matin il y avait 3. Petit message pour Coco et Leati OU sont passer tes parents? Je pense que papa n'a pas compris que vos polaires étaient dans vos bagages Je vous laisse là et je vous fait de gros bisous mam
 Koko et laeti
je pense kil fait plus froid chez nous ko perou !!!!!! pour fifa c de la race je casse les fesses a tout le monde!bisous a vous deux
 Pap mam 13
Tres gros bibis a tius deux! Je vois que c'est la galere pour le bus! dans quel avion vous etes vous tait voler vos polaires? C'est tres bien de vous etes occuoe de la mamie ,je vous reconnais bien ! j'espere que la suite du voyage sera + agreable et que cette galere en valait le coup!! Je le pense! Effectivement prenez bien soins de surveiller vos sacs ,ce que vous faites. Reposez vous de votre periple et profite bien des paysages. Il n'est pas question de me faire operer! j'ai deja negocie l'infiltration par des medicaments le radiologue au scaner a rigole! je n'ai rien de particulier seulement une bonne sciathique aigue bilateral basculante! on fait pas les choses a moitie mais rien que de prononce infiltration ca va deja mieux. Faites de tres belles photos et faites attention a vous2 on ne le repatera jamais assez!! Pour le singe ,laisse le la bas il est chez lui et Sarko ne veut + d'emigre!! et on a deja une guenon!!! (mag)!!! A tres bientot mes 2 vagabonds mamane mettra un petit mot en rentrant ce soir car il est 8h 20 et elle est partie . Gros bisous a toi mon kik et a ma lolo!



Autres récits de voyage

Autres Recits en Pérou