Les îles Ballestas et la réserve de Paracas

Paracas, Pérou le 07/10/2010

 

Bonjour à tous!! Comment ça va bien?

Tout d'abord quelques précisions, on a complété les photos de la rubrique Pisco. Julio non Nouch est pas encore allé au coiffeur mais je me sens pas gros cheveux ici! Coco, je représente avec mon maillot mais ici ils connaissent pas le championnat français, la seule image que j'ai aperçue à la télé c'est dans un bêtisier! Mdr!

On n'a pas encore bu du bon café, je crois que c'est pas la région! Depuis le premier jour c'est jus de chaussette!

Merci papa et maman pour le sms, ça m'a rassuré et ça m'a fait très plaisir!!

Bon week-end à Saugues à Jean-Yves et Josyane.

Grazie va voir les photos maintenant, tu comprendras, lol!

Pour ce qui est de notre journée, on l'a passé dans un paysage de carte postale mais en plus grand.

On a commencé par la visite des îles ballestas. En fait c'était plus un tour en bateau autour des îles, le bateau ne peut pas acoster et quand on voit la population d'oiseaux, de phoque, de pingouins, on se dit qu'on est bien dans le bateau et qu'on n'a pas envie de s'arrêter quoi qu'il arrive!

La traversée a duré une demi heure avant d'atteindre les îles. En chemin on a croisé un banc de dauphins top rapides pour nous, on n'a pas pu prendre de photos à part un aileron. C'était magnifique! On a fait une halte pour admirer le spectacle. Un peu plus loin on s'est arrêté pour observer ce qu'on appelle ici le candélabre. C'est un dessin creusé dans la terre qui se voit depuis la mer. Personne n'en connaît l'origine (certains disent que ça vient des incas, d'autres des extraterrestres ou encore des pirates qui voulaient marquer leur territoire). C'est assez impressionant.

Candélabre de Paracas

On a ensuite filé plus au large vers les fameuses islas Ballestas. Et là c'est le choc. On nous avait prévenu : faut mettre un chapeau sinon les oiseaux nous font caca dessus tellement il y en a... On a du mal à le décrire mais on a jamais vu autant d'animaux à l'état sauvages au centimètre carré : divers oiseaux (pélican...), phoques, pingouins, et compagnie. (difficile de comprendre tous les noms!) Les espagnols vers le 18-19ème siècle ont provoqué une guerre pour prendre le contrôle de ces îles parce que les excréments des animaux représentaient un puissant engrais qui était exporté jusqu'en Europe. A l'époque, l'épaisseur de caca atteignait 50 mètres. Aujourd'hui encore les péruviens en récupèrent pour faire de l'engrais mais seulement tout les trois-quatre ans. Il y a des endroits où le sol paraît noir mais en fait il est noir d'oiseaux!

Oiseaux des îles ballestas

On peut pas vous envoyez l'odeur par internet mais on l'aurait volontiers partagée avec vous. Le tour a duré deux heures, on avait un guide qui nous expliquait un peu tout on n'a pas tout compris parce qu'il parlait anglais et qu'on était au fond du bateau avec les bruits des moteurs. Comme à l'école, quand on est au fond c'est dur d'entendre ce qui se passe devant! En gros, tous ces animaux restent là car les îles sont traversées par le courant du Humbold, ce qui favorise la prolifération de sardines qui nourrissent tout ce beau monde.

Ensuite retour sur la terre ferme où on a pris un bus pour aller visiter la réserve de Paracas. On ne s'attendait pas vraiment à cela. On pensait aller voir une falaise avec quatre flamands rose. Au lieu de ça, on s'est retrouvé au milieu du désert, le vrai désert. On se sent vite au milieu de nulle part dans cette immensité. On était au milieu d'un paysage de carte postale. Benoit était pire qu'un chinois à Paris avec son appareil photo. Sur la journée on a fait plus de 400 photos (impossible de tout mettre sur le site faut les charger une par une on vous a fait une sélection des plus belles).

Le désert de paracas

Au bout d'un moment on s'est retrouvé face à l'océan. L'association des deux paysages est magnifique, indescriptible. Imaginez derrière vous la photo précédente et face à vous :

Face à la mer

La balade a duré 4h avec un guide qui parlait anglais et espagnol. On s'est ensuite arrêté à la plage rouge

Plage rouge 

C'est en regagnant le bus qu'on se rendait compte qu'on était au milieu de nulle part

Notre bus

Chaque fois qu'on posait les yeux quelque part, on était face à un paysage différent. C'était hallucinant. Comme dit Lucas (petit frère de Laura qui a 6 ans) "J'ai jamais vu ça moi! Jamais de la vie!"

Après on est allé mangé dans un petit village de pêcheur qui était plus mini usine à touriste mais qui a un charme certain. Pour info le repas coûte le double de la ville mais on a quand même mangé pour 8 euros à deux avec une entrée un plat chacun, l'apéro était offert. Rien à voir avec les usines à touristes de chez nous. Comme dit Nouch, c'est le prix d'une bière sur les Champs-Elysées (et pas fraîche en plus). Eh oui, c'est un habitué des Champs, on n'a pas les mêmes références, lol!!

Village de pêcheur

Après le repas on a fini notre tour par les flamands roses. On les a vus de loin parce que c'était la marée basse et vu que c'était une zone protégée on pouvait pas s'approcher plus. Un suisse qui était dans notre groupe nous a prêté ses jumelles, on a pu profiter du spectacle quand même. Ensuite on nous a reconduit à l'hôtel.

Le bus est venu nous cherher devant l'hôtel le matin et le soir il nous a ramené devant, on a eu deux heures de bateau, deux guides pour la journée, tous les transferts étaient compris, bref aucune galère, et on en a eu pour 38 euros à deux. Autant dire que c'est cadeau.

On a négocié avec la femme de l'agence une sortie demain avec un guide pour seulement nous deux, une sortie dans des ruines pas très touristiques. Le prix de départ était de 140 soles (monnaie locale) soit 38 euros et on l'a eu pour 80 soles (20 euros). A la fin de la visite le guide nous dépose au bus pour aller vers notre prochaine étape, une oasis au sens propre du terme.

On ne sait pas si on aura internet demain et après demain car on sera au milieu du désert, on vous fait de gros bisou à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures!

Benoit et Laura

 

Commentaires

 Julio
tro magnifik magnifik!!!
 Koko tous seul
t ouaips pour le maillot!!sinon vs avez vu d tortues? des chenilles? des jaguars? une polo? des kangourou? des...
 Mag
Vous pourriez écrire un livre, on s'y croit vraiment quand on vous lit. Bon, après on se réveille et on réalise qu'on n'est pas là bas lol. Bonne ballade dans le desert :) Gros bisous.
 Nouch l'apache!!
coucou a tous..franck pour ce qui est de ma couleur c'est pas encore l'alcool du pays mais on s'est rendu compte que le medicament anti palu est photosensibilisant!ce matin au reveil comme par magie je n'etais plus une ecrevisse!!gros bisous desole encore pour l'odeur!!lol
 Gerard/ Oviette
Salut vous 2. Je pense que vous feriez bien des reporters pour agences de voyages, car avec les photos et les commentaires qui vont avec, vous seriez embauchés illico-presto. A méditer, car on s'y croit vraiment quand on défile les pages. On a l'impression d'y être, sauf qu'on y est pas, mais au moins on a vu les photos d'un pays qu'on aurait jamais imaginé.Tout est tellement beau et surprenant, que ça donne envie d'y vivre.............
Bisous et bon tout'
 Grazie
whaouuuu!magnifique!! en plus j'ai adoré la petite histoire des îles ballestas, trop comique!
effectivement tout ce sorties à des petits prix, c'est cadeu!on l'oubliera pas cette bière des champs elysées ça c'est clair!
ouvrez bien grand les yeux c'est juste des trucs de dingue...gros bisou
PS: mail super long à voir madame dans ta boîte!
 Rémi et cynthia
Coucou les amoureux! Merci pour toutes ces belles photos elles nous font rêver (vous devez vraiment en prendre plein les yeux). Nous avons l'impression qu'en atterrissant au Pérou vous êtes arrivés dans une autre époque qui semble lointaine pour nous. Nous espérons que l'oasis que vous deviez aller voir vous a une fois de plus émerveillé et surpris! On vous fais des gros bisous et prenez soin de vous.
 Josette
super les paysages!! la réserve de paracas magnifique; vous avez bien eu raison de faire ce voyage profitez en un max

bisous à tous les deux
 Koko et laeti
OHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH c jolie paracas!!!!!!!!! par contre la tete du christ il faut avoir de l imagination!!!!!!ne vs perdez pas dans le desert faite attention a vs au pire souvenez vous des episodes de man versus wild lol on vs fais de gros bisous
 Nomad84
Alors la plage rouge c'est juste superbe !! Je suis arrivé au taf ce matin et j'ai ouvert la fenetre du bureau et la y a eu une odeur degeu de la rue qui a envahit le bureau et jme suis dit "les salops, ils ont reussi a m'envoyer l'odeur des fientes des pelicans du Pérou" !!Heu..Ben y a une tof ou t'es tout rouge !! C'est le soleil ou l'alcool du pays ????



Autres récits de voyage

Autres Recits en Pérou