On est resté sans voix!

Puerto Iguazú, Argentine le 17/02/2011

 

Bonjour à tous!! On espère que vous allez bien, nous ça va très bien, on est toujours à Puerto Iguazu, en attente du bus pour Buenos Aires et on est totalement émerveillé par ce qu'on a vu ici.

Pour commencer, la fin de notre séjour à San Ignacio. On a trouvé une excursion par trop cher qui consistait à faire une balade dans la forêt puis un tour de canoë sur le Rio Parana, un des cinq plus grand fleuve au monde (débit : 3 millions de mètres cube par seconde!!). On peut vous le dire, c'est dur de remonter le courant!!

en canoë!

 Le soir, on devait aller voir le carnaval mais il a été annulé à cause du mauvais temps, du coup on est allé voir le spectacle son et lumière dans les ruines jésuites de San Ignacio. Des images projetées dans les ruines racontaient la culture guarani, comment les jésuites sont arrivés et ont évangélisé les indiens guaranis, comment les missions étaient attaquées par les portugais, et comment la communauté jésuite a été expulsée de l'Amérique latine par le roi d'Espagne quand il s'est rendu compte de la puissance des jésuites sur le territoire. Dimanche on a donc pris le bus pour Puerto Iguazu, la ville a l'extrême nord-est de l'Argentine, à la frontière du Paraguay et du Brésil. Le principal attrait de la ville est le parc national Iguazu, dans lequel se trouve les chutes d'Iguazu. Iguazu signifie en guarani "grandes eaux", on a compris pourquoi. En parlant des guaranis, on en croise beaucoup depuis San Ignacio, ce sont les vrais indiens de la forêt qui ne peuvent plus avoir le même mode de vie à cause de la déforestation et de l'évolution du monde, ils viennent en ville pour mendier et essayer d'avoir quelques sous pour vivre en vendant de l'artisanat. Ils ont vraiment le visage des indiens de la forêt qu'on voit dans les reportages à la télé. En arrivant en ville, mauvaise surprise, l'hôtel qu'on a réservé est un bel hôtel que sur les photos sur internet, on a eu une chambre digne d'un taudis, il devait y avoir 100% d'humidité dans la chambre, le matelas avait commencé à pourir, les murs n'en parlons pas, la douche était au-dessus des toilettes, bref de quoi faire une crise de nerfs surtout vu le prix! Mais on avait payé en avance, impossible de changer d'hôtel. On a dû faire des pieds et des mains pour que le lendemain on nous change de chambre, on a payé un peu plus cher mais on a eu quelque chose de correct. Eh oui même après plus de quatre mois de voyage, parfois on se fait encore avoir comme des débutants!! Heureusement maintenant on sait négocier! Bref, lundi on était en route pour notre première journée au parc, la veille il pleuvait alors on avait prié pour voir du soleil, et il était au rendez-vous!! On a commencé par visiter le parc du côté argentin. Ca ressemble un peu à un parc d'attraction, le parc qui est national, est géré par une société privée, bizarre! Il y a un monde fou et beaucoup de français! Les chutes attirent autant de monde parce qu'elles se déversent sur un front de 1,7 km! Il y a tout un système de passerelles construites au dessus et au pied des chutes. On a ainsi une vue saisissante de cette énorme masse d'eau qui se déverse.

Il y a trois circuits sur les passerelles, le supérieur, l'inférieur et celui de la gorge du diable. On a commencé par la chute qui s'appelle la gorge du diable, on traverse un kilomètre de passerelle au-dessus du fleuve pour arriver à la chute la plus haute du parc et la plus impressionante. Elle mesure 80 mètres de haut, et elle a un peu une forme de fer à cheval. La plateforme d'observation de la chute est tout simplement impressionante, voire même terrifiante. Elle est construite au bord de la chute, mais vraiment au bord, sous nos pieds on voit des milliers de litres d'eau défiler à une vitesse folle, et derrière la main courante l'eau s'engouffre dans la gorge du diable, c'est quelque chose de difficile à décrire, une sensation énorme. En face de la plateforme, il y a le "grand saut Union", et là il n'y a pas de qualificatif, c'est une masse d'eau qui se jette dans la gorge, en la fixant on a l'impression qu'on va tomber, que l'eau nous emporte. On ne voit pas le fond de la cascade, il y a tellement d'eau qui se déverse que les éclaboussures produisent un nuage de brume (qui mouille sérieusement!!) visible en période de fortes pluies à 7km!! Le bruit également est impressionant, il s'entend à 5km! Alors imaginez quand on est à 1 mètre! On ne se lasse pas d'admirer cette eau en fureur, malgré les centaines de touristes sur place et la cohue!! Ca reste un moment magique! En temps normal, le débit du rio Iguazu est de 1 million de mètres cube par seconde, comme les jours précédents notre visite il avait plu, le débit a atteint environ trois millions de mètres cube. Alors certes, on a moins vu les formes de la cascade mais la masse d'eau est terrible! Un spectacle vraiment magique!

la gorge du diableEnsuite on a pris le petit train du parc pour aller au deux autres circuits. On a commencé par le circuit supérieur. Ce parcours surplombe les chutes qu'ils appellent "les cataratas" qui comprend également plusieurs "grands sauts" qui sont les plus grandes cascades car le site en lui même est parsemé de centaines de petites et moyennes cascades, seules les plus grandes, les "grands sauts" ont un nom. Même principe, les passerelles surplombent les chutes, passent pour certaines à un mètre de la chute. Le soleil fait des arc-en-ciel partout!! D'ailleurs on a trouvé l'origine des arc-en-ciel :  origine des arc-en-cielLes passerelles sont tellement proche du bord des chutes, qu'en regardant la surface de l'eau qui va tomber, on a l'impression qu'on est au bout du monde, on se sent partir dans le vide.C'est tout simplement grandiose, on se sent tout petit face à toute cette eau. On pourrait vous en parler des heures! Le mieux c'est de venir voir!!

Après direction le circuit inférieur, là les passerelles passent au pied des chutes. Pour le coup, c'est la douche assurée!!

 Mouillée!

La fin du circuit arrive au pied d'une énorme chute, presque sous la cascade. Là c'est vraiment la douche sans même s'approcher et en deux secondes! Incroyable! Quand on lève la tête, on se sent si miniscule qu'on a l'impression qu'on va se faire avaler par la cascade!

sous la cascade

Après tout ça, il était déjà l'heure pour nous de prendre la direction de la grande aventure! La grande aventure, c'est un petit parcours en camion dans la forêt, puis on embarque dans un bateau, un gros zodiac surpuissant pour aller au bord des chutes par la rivière! On s'approche tellement qu'on finit par ne plus rien voir avec les éclaboussures qui nous rentre dans les yeux, et on finit totalement trempé!! Un super moment, moins impressionant que les passerelles pour admirer les chutes mais on a bien rigolé! On a pu prendre des photos, mais on a pris nos précautions, on a acheté un sac exprès pour protéger l'appareil photo de l'eau, les photos ne sont pas aussi belles que sans mais elles sont correctes.

dans le bateau

Une fois bien trempés et l'aventure finie, c'était l'heure de fermeture du parc, on est rentré heureux de notre première journée au parc.

 Trempée!

On a aussi eu la chance de pouvoir observer des coatis, une sorte de fourmilier, il paraît qu’il a le poil doux mais on n’est pas allé vérifier !

Un coatiOn a aussi vu une sorte de varan, on ne se rappelle plus du nom qu’il lui donne ici.  le varan

Le deuxième jour, l'entrée est à moitié prix, on avait presque tout fait le premier jour, on y est quand même retourné. On a commencé la journée par le sentier Macuco, c'est un sentier tracé à travers la jungle qui permet d'observer les animaux (singes, toucans, avec un peu de (mal)chance jaguar ou puma!). Au bout du sentier, on arrive à une cascade qui est très belle à ce qu'il paraît! On n'est pas arrivé au bout parce qu'on avait surtout croisé des araignées, énormes!! et difficle de faire 3,5 km dans ces conditions, on a abandonné au bout de deux kilomètres. On n'a pas regretté car sur le chemin du retour on a croisé des singes cappucino qui nous ont fait un joli petit spectacle!!

singe cappucino

Puis direction les chutes à nouveau, on a refait tout ce qu'on avait fait la veille, on a été autant impressionné que la première fois, en plus le niveau d'eau avait un peu baissé donc on voyait mieux le bas des cascades car il y avait moins de brume. On y a donc repassé la journée complète, on vous l'a dit, on ne s'en lasse pas!

les cataratas

Le troisième jour, on est allé du côté brésilien. Il y a moins de choses à voir, surtout qu'avce le billet d'entrée, seule une petite partie du parc est accessible, pour le reste il faut payer en plus. Du coup, en trois heures la visite du côté brésilien était finie. On a plus une vue d'ensemble des chutes qui sont du côté argentin. On voit quelques passerelles argentines et les gens qui se font tremper! La plus grande partie des chutes sont en Argentine, seuls 600 mètres sont au Brésil.

 les chutes argentines vues du Brésil

Malgré tout, il y a quand même deux passerelles qui permettent d'aller sous les chutes brésiliennes, une très longue qui conduit directement à la douche, là on s'est équipé de ponchos en plastique et on a enlevé chaussures et chaussettes pour rentrer au moins une fois sec! On a quand même été mouillé mais on a limité les dégâts!

Mouillé!

Il y a ensuite une autre passerelle pas mal non plus, on peut presque que toucher l'eau, on se retrouve nez à nez avec la chute, une fois de plus impressionant!! Si vous avez des mots qui changent de impressionant, magnifique, saisissant, grandiose, vous pouvez nous les communiquer parce qu'on est à cours!!

C'est beau!

Et comme on n'en a pas eu assez, hier soir, soir de pleine lune par ici, on est retourné au parc côté argentin, ils organisent cinq nuits par mois la visite de la gorge du diable au clair de lune! Comme la guide nous l'a dit, on est des chanceux, on a eu un ciel dégagé, une belle lune bien éclairée! Les places sont limitées donc on était pas très nombreux, un vrai régal de voir la chute sous la lune, ça donne un côté mystique et on encore plus l'impression que l'eau disparaît d'un coup, comme aspirée par une force. Un vrai bon moment. On a bien le temps d'en profiter mais si on avait pu, on serait resté encore comme pas mal de gens qui traînent la patte au moment de partir.

sous la lune

On a essayé de faire des photos, mais pas facile dans la nuit parce qu'avec le flash on ne voit rien, et sans flash c'est souvent flou!

Ca restera surement l'un des meilleurs souvenirs de l'Argentine, les chutes sont classées au patrimoine mondial de l'Unesco, les argentins militent (et font signer les visiteurs) pour qu'elles soient dans les sept nouvelles merveilles du monde.

Les photos sont dans Puerto Iguazu, Puerto Iguazu 2ème jour (qui inclut aussi les photos de la pleine lune), et dans Foz do Iguazu au Brésil ! On vous laisse apprécier tout ça !

Ce soir, on prend la direction de Buenos Aires,capitale du pays et à la fois notre dernière étape! Ce sera notre dernier trajet longue distance en bus, snif! Maintenant qu'on arrive à dormir dans les bus! On sent le départ arriver à grand pas, mais en attendant on va se laisser envoûter par la belle Buenos Aires, capitale du tango et du foot! Alors, on vous dit :

A bientôt pour de nouvelles aventures!

 

Commentaires

 Amira
wawwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww trés belles tof
 Mam pap 13
Alors alors pas de nouvelles? vous allez à Buenos AIRES en dos de chameau? ou en etes vous de votre voyage dans le sud on éspère avoir bientot de vos nouvelles et surtout de vous revoir et oui celà est pour bientot maintenant, on vous fait de gros bisous mam pap,
 Léa
j adore la photo quand ta l arc en ciel t trop je te fait de gros bisous moi n oublie pas d en faire aussi plein a laura de ma par(je suis devenu internaute) depuis le 18 02 j ai 11 ans j ai grandi
 Eddy
c geant !
 Melanie
Tout simplement géant avec tout ce volume eau et le bruit que ca doit faire!La prochaine fois pensez à prendre le maillot de bain!Les photos sont génial on dirait que l'eau avale tout sur son passage.Bonne route pour la suite de l'aventure et profitez bien de Buenos Air et ses danses latines endiablées à voir absolument.Bisous
 Josette/titou
c'est simplement GIGANTESQUE ces chutes!!!on aurait bien aimé etre à votre place petits veinards.
BISOUS
 Mam et pap 13
recoucou nous venons de recevoir une carte de LEA qui est en classe de neige et elle nous dit de vous faire de gros bibis ; Au faite quand Laura s,attaque au Boeuf Argentin? gros bisous
 Mam et pap 13
coucou les sacs à dos MAGNIFIQUE je pense que tous les qualificatifs pour décrire ce que vous avez vus et vécus ne sont surement pas assez forts pour décrire la beautée du lieu celà a du etre un moment intense pour vous 2 j'imagine à peine le bruit que celà devait faire quand aux petites betes les papillons sont supers beaux aussi oui MAG à raison c'est surement ce que vous avez vus de plus beau en Argentine nous vous souhaitons bonne route pour le trajet et comme toujours soyez prudent nous attendons de vos nouvelles et bon séjour a Buenos aires nous vous embrassons mam pap
 Mag
Ralalalala, c est superbe !!! je comprends que vous y soyez allés deux fois. Je suis super contente que cette aventure vous ai laissée bouche bée. Génial !!
Bonne route pour la Capitale, profitez des deux dernières semaines à FOOOONNNNDDDDDDDD. GROS GROS BISOUS
 Remi et cynthia
coucou ts les deux on espère que vous allez bien vraiment impressionnantes et magnifiques ce chutes, on à essayé de trouver d'autres mots que impressionnant, magnifiques... mais comme vous on en à pas trouvé, alors ça y est c la dernière étape vous restez combien de temps à buenos aires? profiter en bien bisous à bientot.
 Frank
C'est carrement grandiose !!!
 Kokoetlaeti
Fracasse frère, sa tue ,mais vous en avez pas bu ou garder dans une bouteille pour souvenir? bisou l'equipe et a bientot
 Chris
Ces chutes sont impressionnantes après la pluie... 100% d'humidité, comme la chambre d'hotel :-)

Merci pour toutes les aventures que vous nous avez fait vivre...

"Hé, t'es cap de tout laisser pour partir en sac à dos en..."



Autres récits de voyage

Autres Recits en Argentine